samedi 6 mars 2021

Alain Lahana: (avec les Stranglers) «Notre relation était profonde, bien plus que du simple ”business”»

Nous avons le grand plaisir de vous proposer une interview exclusive d’Alain Lahana.

Incontournable dans le milieu du rock, celui qui fait encore tourner Iggy Pop et qui a fait jouer les Stranglers partout en France (période avec Hugh) a accepté de nous donner une interview passionnante sur son compagnonnage et sa complicité avec le groupe. 

Grand copain de Jean-Jacques Burnel, Alain Lahana a traversé un grand nombre d’événements avec les Stranglers. Merci à lui pour cet échange passionnant !

vendredi 29 janvier 2021

JJ et des cordes (sans théorie)

Des nouvelles… en visioconférence : "JJ Burnel chats about The Stranglers' new record, his influences, & speaker-ripping tone".

En l’absence de tout concert, le groupe continue à préparer l’album et… à donner des interviews. Vous trouverez ici la transcription d’une interview donnée par JJ pour la marque de cordes Rotosound et diffusée via YouTube, il y a quelques jours. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur le futur album…

mercredi 27 janvier 2021

European Tour Winter ...2021

Après une absence forcée pendant la pandémie, le groupe prépare une tournée de fin octobre à début décembre en Europe.

11 pays pour 23 concerts en tout, dont 7 dates annoncées pour la France.

mercredi 30 décembre 2020

2020~2021 (say goodbye, say hello)

Dire que cette année a été exceptionnelle relève d’un doux euphémisme ! Cette saleté de virus a bouleversé nos vies et au passage, nous a enlevé notre Dave...

Nous avons pour notre part maintenu l’activité de notre blog. Il n’était pas question pour nous de nous confiner ! Et cela même si l’activité du groupe s’est résumé à peu de chose. 
Pour l’année prochaine, rien ne peut réellement se programmer tant que l’ombre menaçante du virus continue de roder. Nous aviserons donc au fil du temps. Dans l’immédiat, nous vous souhaitons de passer (malgré tout) de très belles fêtes de fin d’année. Nous continuons et nous continuerons l’aventure avec vous.

jeudi 19 novembre 2020

”Euroman cometh” l'astre électro de JJ

La période est d’une certaine manière , propice à l’introspection ! A l’exploration des étagères et des armoires, à la lecture de vieux articles ou à la redécouverte de galettes qui réclament à nouveau le passage gourmand d’un saphir impatient de tracer son sillon ! 
Nous avons décidé de vous proposer une double chronique consacrée aux deux albums solos de JJ. Nous commencerons donc par ”Euroman cometh”, premier disque solo de JJ sorti il y a plus de 40 ans ! 

Nous aurons également le plaisir de publier prochainement une réflexion de Jim McCauley au sujet de la crise du Covid en Angleterre et de son impact sur la scène culturelle britannique. Puis viendra le temps , d’ici Noel , de parler d’Un jour parfait ! En attendant, retour rétro sur l’ovni électro de JJ.

lundi 12 octobre 2020

Des Singles et des Hommes (en noir) : de 1999 à 2012

Une chronique proposée par Youz - 6/6

A l’orée des années 2000, et après une tentative de « putsch en douceur », JJ Burnel reprend les choses en main pour que l’image des Stranglers reste fidèle à l’idée qu’il s’en fait…
Première mesure : exit John Ellis dit « le survet », arrivée de Baz Warne, guitariste de « Small town heroes, groupe qui a fait la première partie de certains concerts des Stranglers dans les années 95, et fan de longue date du groupe.

samedi 29 août 2020

Des Singles et des Hommes (en noir) : de 1990 à 1998

Une chronique proposée par Youz  - 5/6

En ce milieu d’année 90, le groupe est au bord de l’implosion...Hugh a signifié son départ au lendemain du concert à l’Alexandra Palace le 11/08/1990 , les trois autres, JJ, Dave et Jet, hésitent à continuer, pensent aussi à changer de nom tout en restant ensemble...Le guitariste, en la personne de John Ellis, est déjà là...Mais qui va avoir la lourde tache de chanter les textes à la place de Hugh ? Les parties de basse de JJ et sa motivation condamnent cette option.... Ils passent une annonce, testent plusieurs chanteurs...sans succès... 
Et puis la lumière va venir, non pas de Laurent Blanc, mais de Paul Roberts, jeune chanteur inconnu, qui s’auto- proclame « nouveau chanteur des Stranglers », et qui va s’approprier le répertoire de Hugh mais aussi celui de JJ, ne lui laissant que des bribes à se mettre sous la dent, « European female » ou « Death & Night & Blood »par exemple...

vendredi 24 juillet 2020

Été 2020 : les vacances du petit... étrangleur

Comme chaque année, le blog va fermer ses portes le temps des vacances... Nous reprendrons notre activité dès septembre avec notamment la sortie du livre d’Antony Boile sur l’album Black and White.
Concernant le groupe, il est désormais assuré que les Stranglers continuent leur route. Un nouvel album est d’ailleurs prévu pour l’année prochaine (Dave joue dessus à plus de 90%).
 
Avec près de 220 000 pages lues,nous nous sommes inscrits avec sérieux dans la durée. Si nous sommes d’abord suivis en France, au Royaume Unis, en Italie et aux USA, nous avons aussi des fans un peu partout dans le monde. Nous continuerons de suivre et soutenir le groupe et donc de vous informer avec toujours autant d’enthousiasme ! A bientôt pour ouvrir ensemble un nouveau chapitre. Merci aux Meninblack !

jeudi 23 juillet 2020

The Final Full UK Tour 2021 : " In Memory of Dave"

Informations de dernière minute : La tournée britannique de cet automne est annulée et reportée en 2021.

Cela permettra aux fans de conserver les billets déjà achetés et de pouvoir ainsi  voir le groupe sur scène à travers un  nombre important  de dates  (et même avec 1 date de plus !!!).
Nous serons sur place pour vous faire vivre cette tournée qui au vu du nombre impressionnant de billets déjà vendus , est promise à un grand succès. L'hommage à Dave n'en sera que plus grand.
_____ __ _
Les dates : 29 Mars - Engine Shed, Lincoln / 30 Mars - Victoria Hall, Stoke / 1 Avril - O2 Academy, Glasgow / 2 Avril - O2 Academy, Glasgow / 3 Avril - Music Hall, Aberdeen / 5 Avril - Guildhall, Portsmouth / 6 Avril - O2 Academy, Bristol / 8 Avril - O2 Academy, Newcastle / 9 Avril - O2 Apollo, Manchester / 10 Avril - O2 Academy, Birmingham / 12 Avril - Cliffs Pavilion, Southend / 13 Avril - G Live, Guildford / 14 Avril - Dome, Brighton / 16 Avril - O2 Academy, Brixton / 17 Avril - O2 Academy, Brixton / 19 Avril - UEA Nick Rayns, Norwich / 20 Avril - Hexagon, Reading / 22 Avril - City Hall, Sheffield / 23 Avril - Parr Hall, Warrington / 24 Avril - Uni Great Hall, Cardiff / 26 Avril - O2 Academy, Leeds / 27 Avril - Rock City, Nottingham / 28 Avril - De Montfort Hall, Leicester / 30 Avril - Corn Exchange, Cambridge.

vendredi 17 juillet 2020

Des Singles et des Hommes (en noir) : de 1985 à 1990

 Une chronique proposée par Youz  - 4/6

1985,  année de transition avant la 2ème vague qui touchera nos cotes en 1986 avec « Always the sun».
A l’époque, ils tournent quasiment à 1 album studio par an : 1977, Rattus Norvegicus et No More Heroes ; 1978, Black & White ; 1979, The Raven ; (début) 1981, The Gospel According… ; (fin) 1981, La Folie ; 1983, Feline ; 1984, Aural Sculpture ; 1986, Dreamtime. Puis le rythme va nettement se ralentir, quoi qu’il en soit en 1985, dernier single extrait d’Aural Sculpture, « Let me down easy », des paroles écrites par Hugh en hommage au père de JJ qui vient de mourir, avec en face B « Achille’s heel », mélodie accrocheuse sur un rythme soutenu avec des variations de rythmes. Bien représentative des faces B du groupe.