mercredi 25 janvier 2023

Tournée européenne: Vidéo promotionnelle pour la France

 Les Stranglers en tournée française du 7 au 18 mars 2023

"The Stranglers enthousiasmeront une fois de plus leur public français avec leur son britannique si distinctif en mars prochain !"


Publié sur le Facebook officiel (ou scannez le Code QR ci-dessus)

_____ __ _

Voir aussi : Tournée européenne: 9 dates en France

mercredi 18 janvier 2023

Tournée européenne: 9 dates en France

La prochaine tournée européenne des Stranglers passera par la France avec 9 dates de prévues. 

Le premier concert se déroulera le 7 mars à Rennes. L'équipe du blog, avec ses fidèles contributeurs, vous tiendra informé tout au long de cette nouvelle tournée.

Dans l'immediat nous préparons une interview de Baz. Ce sera l'occasion de parler de son groupe actuel,  les Wingmen, tout en abordant avec lui les prochaines dates françaises des Stranglers.

samedi 14 janvier 2023

Traduction: "Time to die"

 Stranglers-France a le plaisir de vous proposer une nouvelle série de billets. Chaque mois, dans la mesure du possible, nous publierons une traduction parmi des titres choisis.

Nous commençons l’année par le premier morceau du premier album des Stranglers mark II, « Time to die ». 

Il est temps de mourir - À priori un morceau de Burnel dont les paroles ont été inspirées par la tirade du répliquant « Rutger Hauer » à la fin de « Blade runner ». Au départ, JJ voulait reprendre le texte original mais n’aurait pas eu les droits, et a juste gardé le leitmotiv « time to die ».

Aucune idée de ce qu’est « sales marsh »..est-ce un lieu inventé ? Si quelqu’un sait... La phrase « I saw hope in king gomez cape of eyes » est assez obscure, et pas d’idée non plus sur son identité.

jeudi 5 janvier 2023

En 2023, restons "groupés" sur Stranglers-France

Cela fait désormais plus de 10 ans que j'ai décidé de reprendre officiellement le "fan club" des Stranglers. Avec l'accord immédiat de JJ et son soutien qui depuis n'a jamais manqué, j'ai proposé à Reno mon fidèle camarade nantais et à Cécile notre archiviste en chef, de se joindre à moi pour lancer cette nouvelle aventure qui cette fois se fera en mode numérique. Merci à Reno pour sa disponibilité, sa réactivité et pour cette complicité qui nous lie depuis plus de vingt ans. Merci à Cécile pour ses connaissances toujours aussi précieuses, ses remarques pertinentes et son dévouement constant à faire progresser le contenu de notre blog.

Nous pouvons être fiers du chemin parcouru !

lundi 12 décembre 2022

Jet

Jet nous a donc quittés.  Après Dave, il a décidé à 84 ans de prendre le vent du nord. Celui qui permet de rejoindre l'éternité sans nostalgie ni regret. Celui qui permet aux pêcheurs de rentrer le sourire sur le visage. Nice 'n' sleazy ...

Sans Jet, le groupe n'aurait probablement pas existé. Il en constituait la poutre maîtresse, la fondation. Il a donné l'assise nécessaire à l'expression artistique de trois jeunes talents, qui sans lui, se seraient probablement ignorés. 
Mais, Jet c'était aussi et avant tout un batteur subtil. Un musicien qui se mettait toujours au service de la mélodie. Un drôle de gaillard qui, derrière son allure de grizzli, laissait apparaître une grand humanité. Un peu aussi comme un père attentif à la destinée de son groupe, de ses fans et des siens. 

Alors, Jet, si tu croises Dave passe lui le bonjour. Un peu comme le fait et chante si bien JJ depuis malheureusement quelques temps...

_____ __ _

- Annonce sur le site officiel : Jet Black passes away peacefully at age 84

- Interview de Jet Black sur Stranglers-France : Jet : "Je n’ai pas rejoint les Stranglers, ils m’ont rejoint"

dimanche 11 décembre 2022

Traduction: "Never to look back"

 Stranglers-France a le plaisir de vous proposer une nouvelle série de billets. Chaque mois, dans la mesure du possible, nous publierons une traduction parmi des titres choisis.

Nous voici arrivés au dernier morceau des « Stranglers original line-up ».. Nous finissons par un titre de conclusion qui s’impose: « Never to look back ».

Ne jamais regarder en arrière - Titre composé par JJ Burnel, paroles et musique, seul membre encore présent (pas un hasard ce titre finalement...). On ne peut pas être la même personne à 20 ans qu’aux différents âges de la vie... Et si l’on se réfère à Hugh Cornwell dans « song by song », Burnel l’a écrite suite à une agression dont il a été victime à Nice pendant l’enregistrement de l’album.

jeudi 1 décembre 2022

The Tringlers au Cirque Royal Bruxelles 25-11-‘22

"The Tringlers, nothing do to with cover or tribute, it's something else about The Stranglers" 

The Tringlers : groupe de Bruxelles formé en 2006. Passionnés de musique, aimant les Stranglers et reproduisant leur set axé sur uniquelent les 4 premiers albums. 

The MenInBlack from Brussels are : Pierre InBlack, Vocals ; Mika InBlack, Basse ; J.C. InBlack, Guitare ; Phil InBlack, Claviers ; Yves InBlack, Batterie.

jeudi 17 novembre 2022

Strangler in the light : dédicace à Marseille

Nous sommes très heureux de vous présenter le compte rendu de la dernière dédicace de JJ chez Lollipop à Marseille. 

Ce 10 novembre,  Anthony et JJ presentaient à nouveau leur oeuvre commune : Strangler in the light. Un grand moment de joie, de retrouvaille et de complicité entre JJ et son public. Merci encore à Anthony pour son magnifique travail et pour ce témoignage à fleur de basse.

samedi 5 novembre 2022

Traduction: "Too precious"

 Stranglers-France a le plaisir de vous proposer une nouvelle série de billets. Chaque mois, dans la mesure du possible, nous publierons une traduction parmi des titres choisis.

Trop précieuse - La chanson parle de l’Afrique du Sud, les rochers sont comparés aux diamants contrôlés par les blancs. Le titre « too precious » est une allégorie entre une pierre précieuse et l’importance d’une femme…

jeudi 13 octobre 2022

European Tour 2022: Stockholm, Berns

  8 octobre 2022 - 12e concert de la Tournée 

Dans le cadre de la mini tournée européenne du groupe, nous avons le plaisir de vous proposer un second compte rendu: Stockholm, Berns. 

WASA WAZY, merci à AnnLu pour le retour.