vendredi 14 avril 2017

5 concerts avec Lulu : "The Classic Collection"

Du 9 au 25 mars 2017, le Lulu-Stranglers-tour est passé à ABERDEEN, DUMFERLINE, GLASGOW, LONDRES, CAMBRIDGE... Stranglers-France remercie chaleureusement Anne Lu pour ce voyage...exotique.

Mais z’encore ?! Comme l’a fait remarquer un soir Baz le philosophe, « what’s this fucking classic means ?! it doesn’t make any sense » pour un mot qui a tant de sens ….
Et pis en plus, c’est qu’on n’est pas aidé avec un mur de briques rouges et une interdiction expresse de nomationner la setlist à l’avance !! 
Eh oui, c’est l’jeu ma pauv’Lulu, et ça l’est même tellement qu’on va surtout causer de ça….
Mais zavantou, j’vais m’fendre de menues explications sur l’ambiance des 5 concerts que j’ai suivi pour vous (Rhôôô la menteuse !….). 


9 mars – My Bonnie Scotland with ABERDEEN, la ville aux mille ferrys
The Beach Ballroom, une salle de concert au bord de la mer et dans un décor années 20… Clâssieux.
Pour un peu on s’attendrait à voir débarquer the band en costard 3 pièces, panama et cigare au bec….
Ouaiche… eh ben c’est presque la tenue réglementaire des Ruts DC dis donc !! Alors eux…. Sont pas manchots les mecs… Une patate !! ça claque sec… ça déménage et en même temps on sent qu’ils jouent par pur plaisir …. Un bassiste chanteur, le batteur cool Raoul, et un guitariste un peu barré comme ça mais qui assure.

Côté dress code des MiB, y’a d’la nouveauté : Peaches sur tee-shirt pêche, Duchess sur fond taupe, et mugs tamponnés à l’effigie de The Raven !!
Ah ?!! indice or not indice sur cette classic collection ?!
Enfin Andy astique les basses, vérifie que le micro de JJ est bien à hauteur de son front et c’est parti pour Waltzinblack…
Lumières et déco rouges et noires… Cerise sur la grosse caisse, l’aigle déploie des ailes de briques rouges… (poète avec ça…)
1ère setlist : variée n’est-il pas ?! si vous zavez dégainé les vinyls, vous constaterez qu’à part « 15 steps » de Giants, le choix s’est porté sur la période 1977-1990.


10 mars – DUMFERLINE à l’Alhambra
Caramba ! l’Alhambra !! la température a sérieusement grimpé depuis hier je trouve. La foule s’affole, délire presque.
... D’ailleurs même la grosse caisse a pris feu.
Deux rappels mais tout comme la veille, pas de Duchess au programme.

11 mars – GLASGOW
Home sweet home to the O2 Academy !! Une ambiance du feu de dieu, comme toujours ici. Petit bémol : les énormes amplis qui ont dû être casés devant le public. Hein ?!! kek tu dis ?! mais j’entends rin !
Du coup ça faisait concurrence aux spots alignés tout le long de la scène et qui en ont rendu aveugles plus d’un. Si c’est vrai… Farpaitement.
De toute manière on savait plus où on était tellement c’était l’essplozion ! Tellement même, qu’au 3ème rappel (ah quand même ?!...) ça a tourné poker strip ! A poiiiil ! qu’on criait !  Mais zont pas voulu aborder le sujet avec un 4ème rappel…. Z’ont joué petit moi je trouve….
Avec le petit détail qui tue : le salut du karateka à la fin de chaque concert ! Oh ouaiaiais…j’adore !!


24 mars – LONDRES Brixton
Une scène large, peu encombrée, donc impeccab’ pour les photos.
Ambiance « Londres c’est Londres » ; capitale quoi… mais c’est leur chez eux, point barre. Bien poilu anyway.


25 mars – CAMBRIDGE
Cambridge la studieuse avec double surprise : un raté de Baz au départ de « Never to look back » (que personne n’avait remarqué), ...
... qui donne l’occase à JJ d’apporter un gâteau d’anniversaire à son pote, pour lui coller dans l’nez. Ouarff !! gamins les mecs.
Au ramassage de miettes, Andy la balayette… Dur dur le métier de road….


SET LIST 2017
Passons aux choses sérieuses : ce fameux choix de morceaux divers mais qui restent concentrés sur la période Cornwell finalement. Comme l’a suggéré an english fan, est-ce que Baz n’est pas fatigué de chanter les morceaux made in Cornwell ?!
D’autres suggèrent que c’est bienvenu, compte-tenu du renouveau manifeste de la clientèle. J’en doute, mais il est vrai que les jeunes sont nettement plus nombreux que les années précédentes. Et ce sont pas des minots qui s’traînent des vieux parents fans de la 1ère heure…. Y sont v’nus sans filet…
Paraît qu’ils trouvent « cool » les Stranglers…. Kikoraikrû ?!! Limite ça fait un peu froid dans l’dos… Mais comme dit le Major, le jeune est fourbe, alors méfiance….


Mais reviendrons à nos zaigles. Si on compare les set lists soir après soir, on constate des p’tites modifs : tel morceau est relégué en rappel (Relentless pour ne pas le nommer), tel autre change de place et d’autres peuvent même tomber aux oubliettes comme « Midnight Summer Dream », remplacé par « Walk on by ».
Ah que c’est pas moi qu’ça dérange tellement je trouve géniale leur version. I just want to cry quand je l’entends.
Tiens ! y’a même eu un soir où ils se sont refaits « I was a toiler »….

Alors, bon ben oui d’accord mais dans tout ça, y’en a des qui sont pas trop classiques…. En tous cas rarement entendus en live !
Non je ne suppute pas Madame ! je n’affabulite pas non plus…. j’interroge moi Madame ! la famille Outre-manche en l’occurence. Et la branche écossaise comme la branche anglaise…

Bear Cage – Genetix – 15 steps – 5 mn – Dag.Dave…. ne me dîtes pas que vous les écoutiez justement hier soir déjà j’vous croirais pas, et encore moins qu’ils ont été joués l’année dernière…


Mon petit sondage chez nos cousins grands bretons : 

Bear Cage, absolument personne ne se le rappelle en live…

Genetix, du même album, évidemment joué pour la 1ère fois par Jim, donc pas entendu depuis longtemps… Exercice d’autant plus délicat quand on a Jet Black en référence… Et bin, tout le monde a été surpris, ému, touché par la maturité du jeu de Jim. Et c’est tant mieux pour le justement nommé « dauphin de Jet Black ».
Après, certains tatillonnent sur le fait de jouer de la main gauche le hi hat bit, ce qui donnerait moins de puissance à la frappe…. Pffffui… pour être honnête, j’m’en bats les couettes….

15 steps, beaucoup plus récent, jamais entendu en live non plus. Bizarrement, no comment sur ce morceau ?
Idem pour 5mn, personne ne se rappelle l’avoir entendu en live ces dernières années.

Et vous ? quoi que vous en pensez the french family ?
Et de Dagenham Dave ?


Et puis on a les zéternels, les incontournables, que dis-je, les magiques même ! Strange little girl, qui marche à tous les coups, le très mélodique Always the sun qui remue tout le monde, No more Heroes et Something better changes qui sont eux aussi un tout p’tit peu d’actualité….


Soit ! chacun verra midnight à sa porte. Peut-être qu’ils ont juste tiré au sort, « pif pouf pouf ça sera toi …. » mais peut-être aussi qu’ils ont pensé que pas mal de leurs paroles étaient malheureusement d’actualité.

Et le décor ?! bah… là, j’ai eu beau d’mandé et encore d’mandé…. Niente… makache bollocks, personne n’a didé… A part un parallèle fait avec une couverture des Ramones et un sentiment d’appartenance à une même famille pour un autre ( ? j’ai pas bien saisi…).
Pourquoi des buildings, serrés les uns contre les autres, noirs et rouges ?! ça vous inspire kekchose ou nada ?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bin merci les photos sont superbes et j adore voir JJ torse nu !
FELINE

Thomas a dit…

Merci pour ce debrief...et vivement Novembre prochain!