Blog Officiel Stranglers France

The Classic Collection: à l’occasion de la tournée française 2017, Stranglers-France organise un jeu concours

mardi 23 février 2016

Le Top Ten de JJ (& autres Tops)

Après avoir demandé à Baz la liste de ses 10 albums préférés, le blog français a souhaité faire un peu la même chose avec Jean-Jacques.
Mais comme il s'est prêté à cet exercice à de multiples reprises au cours de sa carrière et qu'il est en pleine répétition pour la tournée Black and White 2016, nous avons décidé de procéder différemment. Plutôt que de lui redemander son Top Ten une fois de plus, nous avons malaxé les données disponibles pour en ressortir... quelques surprises.


TOP TEN DES TITRES
1 - The Yardbirds “Over under sideways down”
“Une super ligne de basse. J'apprécie particulièrement les Yardbirds parce qu'ils ont produit Jeff Beck, Eric Clapton et Jimmy Page. Je ne les ai jamais vus live, j'étais trop jeune. Ils avaient une résidence au Marquee vers 64 qu'ils avaient reprise après les Stones. De la musique excitante.”

2 - The Beach Boys “Good vibrations”
“Un chef d'oeuvre de la production. Les Beach Boys ont repoussé les limite de la musique très loin, comme Hendrix. A l'origine, c'était juste un groupe de pop, leur surf music était du rock'n'roll léger à la base mais ils ont vraiment évolué avec ce disque.”

3 - The Who “My generation”
“C'est le disque qui m'a fait penser que ça me dirait bien de jouer de la basse dans le club de jeunes local. La basse sonne comme un Boeing et j'ai toujours voulu faire sonner les choses comme cela. J'avais une bande de copains au lycée quand j'avais 14 ans et on s'habillait en jeans. Un soir, on est allé au club de Guildford et c'était plein de motards de 17 ans, habillés d'une manière plus cool que nous. On avait rencontré nos alter ego mais on avait peur qu'ils nous foutent sur la gueule. Mon copain a téléphoné à son père qui est venu nous chercher mais durant toute cette soirée, j'ai écouté My Generation sur le jukebox. Je suis revenu dans le club quelques années après, à l'époque où j'étais devenu un rocker. En fait, c'est là que les Stranglers ont joué pour la première fois.”

4 - Elvis Presley “Suspicious minds”
“A 16 ans, j'étais à fond dans les motos. J'ai travaillé pendant 18 mois pour pouvoir me payer la première. J'ai acheté une Harley-Davidson de 1942 et je suis rentré dans les Hells Angels de Walton Upon Thames. Pendant 2 ans, les Hells ont été toute ma vie. C'est là que j'ai découvert Suspicious Minds. Mes copains allaient au festival de l'Ile de Wight pendant que j'allais à la discothèque d'Hersham pour écouter de la musique 50's.”

5 - The Doors “LA Woman”
“Ce titre m'a obsédé quand j'étais étudiant. La construction et la mélodie et puis la façon dont la chanson baisse à la fin était incroyable. C'était un morceau épique pour moi. Ça m'a estomaqué et a influencé le groupe pour les années à venir. J'aime son mystère. Des années plus tard, quand je me suis rendu à LA, ça a constitué ma bande son. Et, bien sûr, c'est le dernier disque des Doors.”

6 - Hawkwind “Quark, strangeness and charm”

“Voilà une autre chanson qui a été enterrée par le punk. Hawkwind était vu comme un groupe hippie, des marginaux qui avaient des liens avec des auteurs de science fiction. La chanson a des paroles brillantes. La musique est simple, un truc sur trois accords, mais elle rocke bien. Ça n'a pas eu de succès malgré cela ; ils étaient le mauvais groupe au mauvais moment.” NDE: JJ a repris plusieurs fois ce titre: quand il a joué avec 3 Men + Black et également lors de sa tournée acoustique solo de 2000.

7 - Fleetwood Mac “Oh Well”
“Mes parents étaient des restaurateurs français qui avaient un restaurant au sud de Guildford, dans une petite ville du nom de Godalming. On avait un petit pub dans le bourg qui s'appelait The Angel Pub. Il avait une petite salle à l'arrière où j'ai vu, à 14 ans, le Fleetwood Mac de Peter Green devant 20 personnes.”

8 - Bob Dylan “I Threw It All Away”

9 - Kraftwerk “The Model”
“Le groupe qui a inventé à lui seul la techno. L'utilisation des synthétiseurs et la section rythmique de ce titre sont révolutionnaires. C'était étrange d'entendre des Allemends chanter en anglais d'une manière si syncopée. Ça m'a parlé et ça a influencé les Stranglers parce que nous avons toujours été déchirés entre être un groupe à guitares et un groupe à claviers. Mais ce titre a empêché les Stranglers d'être n°1. On est resté à la deuxième place pendant des semaines avec Golden Brown et quelques titres sont passés à la première place pendant une semaine avant de régresser dans les classements. L'un de ces titres était The Model.”

10 - Claude Debussy “La Fille Aux Cheveux De Lin”/Isao Tomita “The girl with the flaxen hair”
“Ce titre [NDLR: la version de Tomita] m'a fait réaliser que Claude Debussy était un précurseur de la musique électronique. Tomita était un Japonais qui a sorti une version électronique de l'oeuvre de Debussy. C'est époustouflant. Quand les Stranglers ont commencé, un de mes copains l'avait. On se roulait un joint en l'écoutant et je pensais: Nom de Dieu, qu'est-ce que c'est ? Des tonnes de synthés, des ordinateurs. Ça sonne toujours neuf. Quand je fais écouter ça à des gens, ils sont surpris : ça vient de sortir ? Et je réponds : non, ça date de 1974.”



TOP TEN DES GROUPES / ARTISTES
  1. Beach Boys (5 mentions)
  2. Kraftwerk (4 mentions)
  3. The Who (3 mentions)
  4. The Doors (3 mentions)
  5. Bob Dylan (3 mentions)
  6. Yardbirds (2 mentions)
  7. Elvis Presley (2 mentions)
  8. Hawkwind (2 mentions)
  9. Fleetwood Mac (2 mentions)
  10. Captain Beefheart (2 mentions)

“Ils étaient bizarres, un mélange de psychédélisme et de rhythm and blues. Le bassiste faisait une danse de serpent avec son instrument et je l'ai adoptée.”


TOP FIVE FRANCOPHONE
  1. Brigitte Bardot “Harley Davidson”
  2. Jacques Dutronc “Et moi, et moi, et moi”
  3. Claude Debussy “La Fille Aux Cheveux De Lin”
  4. Edith Piaf “Je Ne Regrette Rien”
  5. Jacques Brel “Ne Me Quitte Pas”

“Il est tellement cool et décontracté et beau que d'une certaine manière, je l'ai pris pour modèle en pensant : je veux lui ressembler quand j'aurai 20 ans.”


TOP TEN (OU PRESQUE) PUNK ET TOUT CE QUI S'EN SUIT
  1. Buzzcocks “Spiral scratch”
  2. Laibach “One nation”
  3. The Ramones “The Ramones” LP
  4. Devo “We are Devo”
  5. The Clash “White riot”
  6. Dire Straits “Sultans of swing”
  7. The Saints “Stranded”
  8. The Damned “Machine Gun Etiquette” LP

“L'album des Ramones est sorti et l'un de nos managers nous a dit de l'écouter. J'ai pensé : merde, c'est vraiment fantastique - comme la plupart des gens. Soit vous aimiez soit vous détestiez”



Sources des données :
- Hit Parader c. 1980 ou 1981
- Record Collector 11/1992
- Melody Maker 10/06/1995
- The Independent 30/11/2004
- withguitars.com 11/2010 (http://www.withguitars.com/jj-burnel-of-the-starnglers-my-compilation/)
- BBC6 émission du 24/06/2012

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Il sent le remplissage cet article. rien de neuf ? Le top ten sent le formol, il devrait actualiser sa discothèque jean jacques.

Cochise

FÉLINE a dit…

Pas d accord, la musique est intemporelle.

Anonyme a dit…

Les bons titres ne vieillissent pas...
On peut lire que l'interview a été réalisé durant des répétitions; il est donc compréhensible que JJ avait peut-être la tête ailleurs... (Article publié quasiment le jour de son anniversaire..) Bon anniversaire à lui !

Hervé

Nathalie a dit…

Dire Straits : Sultans of Swing notamment sur Alchemy Live magnifique ! une de mes préférées
le top 5 français ... rien à redire 4/5 bien connues au classement ...
tout compte fait la ménagère de plus de 50 ans que je suis, a aussi bon goût que JJ ;-)


Nat elle lit ;-)