Blog Officiel Stranglers France

The Classic Collection: à l’occasion de la tournée française 2017, Stranglers-France organise un jeu concours

lundi 1 février 2016

Souvenirs de la tournée 2015

Pour les nostalgiques, un petit rappel en images de la tournée 2015 avec des liens vers les comptes Facebook/Sites web où vous trouverez des photos des différentes dates.
Voir aussi les reportages : Nogent-sur-Marne, le 4 novembre / Rennes (L' Étage), le 6 novembre / Rennes & La Rochelle, 6 et 7 novembreToulouse (le Bikini), le 10 novembreSaint-Etienne, le 12 novembre


La Clef, St Germain en Laye

Une salle un peu atypique pour le groupe mais qui a bien fonctionné : les deux concerts en grande banlieue parisienne étaient complets.
A l’occasion du passage à La Clef, le webzine Songazine a consacré un dossier spécial au groupe.

JJ s’en prend à un spectateur « casqué »

Jim en plein action

Les autres photos sont en ligne ici.


Le Cargö, Caen

A Caen, ville natale des parents de Jean-Jacques, donc un peu la maison, les Stranglers ont délaissé le BBC d’Hérouville pour migrer vers le Cargo, une salle un peu plus grande. Du coup, France 3 Normandie s’est déplacé pour une petite interview. Les mauvaises langues disent que le public normand était un peu assoupi mais bien présent comme on peut le vérifier sur ces photos :

Une ambiance en Noir & Blanc

Le reste des photos chez CulturaCaen et sur le compte Facebook du Cargö.


L’Etage, Rennes

Même migration vers une salle plus grande que d’habitude à Rennes : le long couloir de l’Etage. Notre « photographe maison », Thierry, est fidèle au poste, ce qui nous donne de superbes photos très travaillées :

Le deux frontmen des Stranglers côte à côte

Le reste sur son compte Flickr.


La Sirène, La Rochelle

La Rochelle, où ils jouent pour la première fois, se révèle être un grand succès : la salle est superbe, complète à l’avance et les Stranglers se font traiter de « papis rockers » par Sud-Ouest, le quotidien régional (mais c’est affectueux).

Vue d’ensemble de La Sirène

Baz fait le show...

... Jusque dans les coulisses

Suivez les liens pour le reste des photos du concert.


Les Bourdaines, Seignosse

Encore une première pour le groupe qui n’avait jamais joué dans les Landes, parions que de nombreux Espagnols avaient traversé la frontière après leur concert sold-out de San Sebastian en 2014. Denis Barthe, ex-batteur de Noir Désir et Olivier Mathios, bassiste de The Hyènes, le groupe actuel de Barthe, étaient là et ont aimé. Lu sur la page Facebook du premier : « Il y a dans la vie des moments agréables qui parfois se répètent, pour ma part un de ses moments a toujours été d'assister à un concert des Stranglers, il y a toujours le risque d'être déçu par un groupe qui joue depuis plusieurs décennies...et bien je peux assurer que ce soir à Seignosse, cela n'a pas été le cas, 2h de concert dans une salle chauffée par 900 personnes venues écouter des morceaux d'anthologie joués par des musiciens avec un son d'acier et heureux d'être là ! Allez voir les Stranglers ils se portent bien et le font savoir sur scène. »

Un Dave tout sourire

Capturé en plein vol

Ces deux photos proviennent du compte Facebook Les deux pieds dans la fosse.


Le Bikini, Toulouse

A Toulouse, le webzine 2Lives se fend d’une chronique avec photos et La Dépêche du Midi publie une interview de JJ. Le Bikini est quasiment plein et le bassiste en parle comme de la meilleure salle de France.
En première partie, on retrouve les Tanks qui ont accompagné le groupe sur la tournée 2014 ; visiblement impressionnés, ils ont gardé comme image de fond de leur compte Facebook THETANKSROCK la photo conjointe prise dans les coulisses de l’Olympia. 

Un moment de complicité



Le Fil, St Etienne et La Rodia, Besançon

A Saint-Etienne, c’est un jour de semaine presque comme les autres : les Stranglers y font leur apparition pour la première fois. Quelques photos sur le site Taste of Indie.
Le concert de Besançon est assombri par les nouvelles en provenance de Paris, le webzine SensationRock en fait un compte-rendu, pendant que l’Est Républicain publie une interview du « sexagénaire éclairé » dans lequel on aura reconnu JJ. Encore une première pour le groupe !


La Laiterie, Strasbourg

A Strasbourg, où les Stranglers n’avaient pas mis les pieds depuis 2004, Jim et le groupe rendent hommage aux morts dans un esprit de résistance.

Continuer à jouer !

D’autres photos sur le compte Facebook de ZeRadio.



Crédits photos :
La Clef : Emilie, Jean-Louis Brunet
Le Cargö : Jérôme Bouvier/CulturaCaen
L’Etage : Rythiéinblack
La Sirène : Julien Branco ; Marie
Les Bourdaines : Les deux pieds dans la fosse
Le Bikini : Yann Monesma/2Lives ; Brice Rohaut
La Laiterie : Daniel Bruant/ZeRadio

Aucun commentaire: