Blog Officiel Stranglers France

The Classic Collection: à l’occasion de la tournée française 2017, Stranglers-France organise un jeu concours

lundi 8 juin 2015

Le Top Ten de Baz

Comme il le racontait dans sa précédente interview, Baz n’est pas que le guitariste des Stranglers. Il donne aussi souvent des concerts, en solo ou avec son autre groupe (Robot Elvis), concerts au cours desquels il joue de nombreuses reprises. 
Le choix des titres illustre les diverses influences de Baz et de ses compères, qu’ils soient choisis parmi le répertoire américano-britannique des années 60-70 (Kinks, Led Zep, Neil Young, Jimi Hendrix, Alice Cooper, Van Morrison) ou du rock britannico-canado-néo-zélandais des années 80 (Split Enz, Katrina and the Waves, XTC, Ultravox, Korgis).

Inspirés par ces concerts, nous avons voulu lui demander quels étaient ses 10 albums préférés de tous les temps. 
Voici sa copie qu’il nous a rendue, accompagnée du commentaire suivant : « Des choix très difficiles à faire. Ces albums sont juste ceux auxquels je pense en ce moment. Il y en a plein d’autres que je pourrais mentionner qui m’ont influencé. Reposez-moi la question dans un mois et je vous donnerai une liste complètement différente ! ».


1- Neil Young and Crazy Horse « Ragged Glory »
Un album fantastique de guitare saturée qui sonne toujours comme s’il allait se détacher en morceaux à tout instant.


2- The Damned « Machine Gun Etiquette »

Une brillante bataille de sons venant d’un groupe au sommet de son art... pas une seule mauvaise chanson dessus et une bonne reprise aussi.

3- AC/DC « Powerage »
Une sorte de puissance nette. Sorti au moment où ils commençaient à percer en 78. « Down Payment Blues » est une de mes chansons favorites.

4- Field Music « Measure »
Un groupe qui vient de ma ville, Sunderland dans le nord-est de l’Angleterre. Des chansons et des arrangements absolument stupéfiants, quelque part entre XTC, Led Zeppelin et Crosby, Stills and Nash.


5- The Reverend Horton Heat « The Full-Custom Gospel Sounds of the Reverend Horton Heat »
Une mêlée punk/rockabilly/psychobilly pure et dure avec un jeu de guitare et de double basse exceptionnel... les Stray Cats sous acide.

6- The Rolling Stones « Exile on Main Street »
Des impros, des chutes, des mixages sales... les Stones dans leur sommet je-m’en-foutiste.

7- Radiohead « The bends »

Radiohead avant qu’ils ne deviennent une extravagance prog rock et bien qu’il y ait déjà des signes qu’ils vont aller dans cette direction, ici. « Black Star » et « Bones » sont mes morceaux préférés. Un album brillant.


8- ELO « Greatest Hits »
Si vous aviez grandi en Angleterre dans les années 70, vous n’auriez pas pu leur échapper : ils faisaient partie de la bande son de vos vies. Intemporel, d’une facilité apparente et complètement irrésistible... quand je mourrai, je veux que « Mr Blue Sky » soit jouée à mon enterrement.

9- Joni Mitchell « Blue »
L’incarnation de la chanteuse-auteur-compositeur californienne cool. Bien qu’elle soit canadienne, elle a défini le son de l’époque à Los Angeles avec ceci...sublime.

10- Miles Davis « Kind of Blue »
A jouer un dimanche matin pendant que vous buvez votre café, ça rendra votre journée meilleure. Paul Roberts me l’a offert pour mon anniversaire, il y a 15 ans et j’aime cet album depuis ce temps là.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Superbe merci. Dr Maison