Blog Officiel Stranglers France

The Classic Collection: à l’occasion de la tournée française 2017, Stranglers-France organise un jeu concours

lundi 6 octobre 2014

Billet in Black, spécial 40 ans : Rythiéinblack

Spécial 40 ans - Les billets dont vous serez les auteurs...
Voici donc le premier billet, de notre premier contributeur: Rythiéinblack

Ce qui m’a plu chez les stranglers au premier abord, c’est ce côté fermé à double tour, cette pudeur sombre et pesante… presque menaçante.
Quand on s’appelle « the stranglers », on ne peut pas pleurnicher devant un micro. Alors in invente un bestiaire maudit où l’on cache tout un tas de choses, tout ce que l’on subit, toute cette frustration, cette colère, toutes ces peines et ces peurs… avec cet humour parfois si déplacé ! Autant de chevaux de Troie qu’il faut visiter. Il faut entrer dans le rat, ouvrir le grand corbeau.
Si on reste planté là sans faire le premier pas, on ne comprend rien. Avec ces gars il faut faire un pas en avant et ils en feront un également. On se retrouvera au centre, là où le noir brille tellement que toute notre vie en sera marquée à jamais. J’ai vu les affreux pour la première fois en juin 1980. Ce jour là, j’étais un gosse qui allait à son tout premier concert. Je ne connaissais rien à rien. J’ai fait le premier pas… La dernière fois que je les ai vus, c’était en avril 2014. Beaucoup de pas… beaucoup de changements… mais toujours vivants. On a eu de la chance. On en a encore. Nous sommes les fans les plus veinards que la Terre ait porté !

Texte et images : Thierry « Rythiéinblack » Avril

Aucun commentaire: