Blog Officiel Stranglers France

Et pour bien commencer l'année...
EN JANVIER, UNE INTERVIEW EXCLUSIVE DE BAZ POUR STRANGLERS-FRANCE

mercredi 5 juin 2013

Rock-Interviews: Baz Warne le 26 mars 2010

Interview de Baz Warne, dit le "petit nouveau" des Stranglers,  par Anne-Marie Mondan, le 26 mars 2010 à Louvain (Belgique). 


Baz Warne est le guitariste du groupe britannique The Stranglers depuis 2000, remplaçant John Ellis. Il a joué notamment dans les Toy Dolls comme bassiste, devant des milliers de personnes aux USA, sous le nom de Bonny Baz, dès l'âge de 19 ans, son look cheveux orange et blouson de cuir leur avait plu. Il a joué le rôle de Coburn dans le film Sucker Punch sorti en 2008; Jean-Jacques Burnel et lui y assurent quelques morceaux musicaux dont Unbroken et Camden Afternoon. Il est né le 25 mars 1964 à Sunderland en Angleterre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Baz_Warne

Les Stranglers ont fait une tournée de 16 dates en Grande Bretagne. 

Oui.


Quel est ton meilleur souvenir ? Peut-être le Hammersmith Apollo à Londres ? 

Oui, mais tous les autres concerts également. Beaucoup plus de personnes se sont déplacées pour nous voir. Nous avons vu plus de jeunes à nos concerts. Il y avait des enfants de sept, neuf ans accompagnés de leurs parents. On avait l'impression qu'ils se protégeaient mutuellement, c'était fantastique. Hammersmith a été un super concert, il y avait beaucoup de monde, tu sais, je n'ai pas vu le temps passé, je ne me souviens pas de tout. Manchester, notre dernier concert a été génial. New Castle, Liverpool, Leeds, de très bons concerts également, pour résumer, une très belle tournée !


Le concert d'Hammersmith Apollo a été enregistré ? 

Oui, un DVD est prévu. 9 cameras filmaient, il y avait un très bon éclairage et jeu de lumière, une grande scène, beaucoup de monde, c'était super. Le DVD devrait sortir normalement cet été.


Pendant votre morceau Nice and Sleazy", des filles sont montées sur scène. Pourquoi ? C'était un clin d'oeil à Battersea Park en 1978 où il y avait des strip-teaseuses à l'époque sur scène et également quelques mecs à moitié nus, mais pas cette fois ?

Non. Des filles ont pensé que ce serait marrant de monter sur scène pendant le morceau "Nice and Sleazy" (Baz mime les filles qui dansent) mais elles n'ont pas enlevé leurs vêtements et heureusement !

Evidemment, ce n'étaient pas des pros ! 

Non. Je ne suis même pas sûr que c'était des vraies femmes...Ah je ne devrais pas dire ça !


Bien entendu pendant votre tournée vous avez joué "Always the Sun" et les tubes habituels, mais vous avez aussi interprété "Down in the Sewer" ?

Oui pour la première fois avec moi ! C'était une de mes suggestions ainsi que celle de plusieurs fans qui nous demandaient pourquoi on ne jouait plus "Down in the Sewer" ? Alors nous l'avons fait et ça marche bien, d'ailleurs nous allons la jouer ce soir.


Vous étiez en France hier soir à Paris. Quelles sont tes impressions sur ce concert ?

Oui. Fantastique. Ce fut probablement un des plus chauds concerts, très, très chaud, on a beaucoup sué ! Beaucoup de fans britanniques étaient là pour me chanter joyeux anniversaire en me portant sur leurs épaules. C'était super ! Ils ont pris des photos, j'ai vraiment bien apprécié leur geste. C'était une soirée très fatigante. Quand j'ai regagné ma chambre je me suis tout de suite endormi !


Aujourd'hui nous sommes au Het Depot en Belgique à Louvain. Le concert est complet.

Oui.


Un car entier de fans les plus fidèles va arriver de Paris. 

Oui, ce sont des britanniques. On l'appelle le "Wonky bus" parce que tous ceux qui sont à bord boivent et ont tendance à marcher un peu de travers quand ils quittent le bus ! Ce sont des fans de longue date. Ils sont très dévoués et sympathiques. Ils sont 70 ou 80. Ils consacrent leur temps libre, prennent des vacances, pour venir nous voir et suivre le groupe dans différentes villes. Ils laissent leur famille et ceux qu'ils aiment pour participer à cette aventure. Ils réservent leurs chambres d'hôtels, s'amusent, boivent un verre tous ensemble, et vont au concert le soir. Nous apprécions beaucoup leur dévouement, si vous me regardez (mimant le signe de paix et d'amour), merci !


Allez-vous participer à des festivals cet été ?

Oui. Nous sommes à l'affiche de plusieurs festivals au Royaume-Uni, Glastonbury, T in The Park, Oxegen, un festival important à Dublin en Irlande. Nous allons également faire un tour d'Europe en passant par le Portugal, la Grèce, la Bulgarie, la République Tchèque (Baz réfléchit) je suis sûr qu'il y en a d'autres, mais je ne me souviens pas de toutes les dates, nous participons à des plus petits festivals au Royaume-Uni cette année.


Les fans vérifieront les dates des concerts sur votre site internet : www.stanglers.net

Oui.

Dont s'occupent Owen Carne et Dominic Pilgrim. 

Ils font du très bon travail. Owen est un super fan, très dévoué et Dominic est le concepteur du site. Le site était également bien auparavant, mais il avait besoin d'un peu de fraîcheur, d'être mis à jour. Alors nous leur avons demandé et nous sommes contents du résultat. La personne qui s'occupait du site avant eux habitait au Canada et c'était parfois difficile de le mettre à jour très régulièrement, jour après jour. Il fallait le faire. Owen et Dominic le font très bien.


Vous avez sorti un nouvel album "Decades Apart".

Decades Apart, Oui.


Une compilation de 2 CD qui recueille tous vos hits et 2 nouveaux morceaux qui sont.... 

Une chanson qui s'appelle "Retro Rockets" en réaction à toutes les nombreuses "daubes" que l'on peut écouter de nos jours à la radio, et le deuxième titre est "I don't see the world like you do", un texte plus personnel, qui s'adresse à une personne que je connais et qui se reconnaîtra ! Les autres morceaux sont une compilation des titres du groupe retraçant la carrière des Stranglers. Il y a pas mal de chansons (montrant le CD) que certains ne connaissent peut-être pas très bien, des années 90, mais il y a dans cette compilation les principales chansons du répertoire, alors je pense que cette bible est à commander !


Baz, de nos jours beaucoup de personnes ont un blog, en as-tu un ?

Un blog ? J'ai un site bazwarne.com , que j'avais avant de collaborer avec les Stranglers. Je participe parfois au blog du Rat's lair. Quand je vais rentrer à la maison, je pense écrire mes impressions sur cette tournée, sur le Japon également, juste quelques mots !


Que penses-tu de Myspace ou Facebook par exemple ?

Tu veux vraiment le savoir ?


Oui. 

Je déteste Facebook. Je comprends que des gens puissent se rechercher sur les réseaux sociaux, ceux qui ne se sont pas vus depuis longtemps, qui se sont perdus de vue au fil du temps ou ceux qui veulent rester en contact avec des amis qui sont à l'autre bout du monde, mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi les gens veulent que vous sachiez tout ce qu'ils font ou vont faire, par exemple : "Ce soir je suis chez moi, je reviens du supermarché, je vais prendre mon bain et me coucher. Qu'est-ce qu'on en a à foutre? Franchement, je m'en fiche. Si vous voulez rester en contact avec moi, appelez-moi, vous avez mon numéro de téléphone ou envoyez-moi un message électronique, mais ne me contactez pas sur Facebook, c'est minable. Twitter est même pire. Myspace, c'est plus ciblé pour écouter de la musique, trouver des groupes et des musiciens, mais Facebook (mimant un doigt d'honneur), pardon...


Je suis d'accord avec toi. Je suis sur Facebook pour notre site mais je préférais Myspace pour écouter de la musique et faire des recherches sur les musiciens et groupes. Je me suis inscrite une fois sur Twitter mais plein de gars m'ont contactée mais bien entendu pas pour la musique. Je leur ai fait comprendre que j'étais là uniquement pour notre site, partager les interviews que nous faisons avec eux et pour la musique, rien d'autre ! 

Je comprends. J'avais également créé une page sur Facebook parce qu'on m'avait dit : "Si tu cherches quelqu'un tu trouveras cette personne sur Facebook". Je ne savais pas que l'on ne pouvait pas consulter le profil d'une personne sans ouvrir un compte, alors j'ai ouvert un compte et pendant des mois et des mois des gens du monde entier m'ont contacté pour devenir mes amis, des centaines et des centaines de personnes, et ils me demandaient tous si j'étais le vrai Baz Warne. Je me suis dit, holà, qu'est-ce que j'ai fait, alors j'ai fermé mon compte.


Jim Radley du forum MIB (Men In Black) m'a dit qu'un livre intitulé "Peaches", l'histoire des Stranglers racontée par les fans est en court d'écriture.

Bien.

Ce sera un livre de fans pour les fans.

OK.


Que penses-tu de cette initiative ? 

C'est la première fois que j'en entends parler. L'idée paraît intéressante. Il y a toujours beaucoup d'histoires à raconter sur les groupes qui ont eu 35 à 40 ans de carrière. Tous les fans ont quelque chose à dire parce qu'ils nous connaissent depuis très longtemps pour certains, et ils se rappellent des anecdotes comme avoir vu les Stranglers jouer dans un pub où il n'y avait que 5 personnes.


Quels sont tes souhaits pour le futur ?

Comme on a atteint un certain niveau le groupe a la chance de jouer devant des foules plus nombreuses, les ventes de disques sont meilleures, on participe à plus de festivals, on tourne plus. Le souhait de tout musicien qui est dans un groupe, est d'être reconnu et pouvoir vivre de sa musique. On a fait beaucoup de choses depuis ces 10 dernières années, cela fera 10 ans que je suis avec les Stranglers, le 6 avril prochain (Baz regarde la caméra,"Oh mon dieu !") cela fait donc longtemps, bien sûr pas autant que les autres, mais quand même, on a donc trouvé un bon équilibre tous les 4 et on travaille bien ensemble. ça marche bien. Alors ce que je souhaite c'est que cela dure.


Merci Baz pour le temps que tu nous as accordé. 

De rien. Et encore merci pour le cadeau d'anniversaire, c'est très gentil de votre part.


Sur Rock-Interviews - Tous nos remerciements à Anne-Marie Mondan

Aucun commentaire: