Blog Officiel Stranglers France

The Classic Collection: à l’occasion de la tournée française 2017, Stranglers-France organise un jeu concours

dimanche 22 février 2015

Ruby Tour : le DVD

Soyons clair : jamais les Stranglers n’auront été aussi bien filmés ! Ce concert à l’Olympia, retransmis en direct sur Arte via le site web de la chaîne  est tout simplement exceptionnel. Entouré d’une équipe technique de très haut niveau, le groupe a bénéficié d’un traitement visuel comme jamais dans le passé.  Au bout de quarante ans de carrière, les Stranglers ont enfin trouvé le cadre parfait pour enregistrer un de leur concert. Il n’est jamais trop tard….
Car en effet, cet enregistrement traite avec une « intelligence situationnelle » de haut rang la performance du groupe. Une suite de plans larges ou plus intimes met en valeur chaque musicien, via une présence non intrusive des cameras restées en lisière de la scène. Une qualité d’image rare au profit d’un groupe qui se sent bien sur scène, ce soir, dans cette magnifique salle parisienne. Tout est synchro : un Olympia plein et enthousiaste au profit de musiciens accomplis, radieux d’être présents dans une salle mythique.

Sobre et donc délesté de tout effet de manche, l’enregistrement évite l’écueil des loopings incessants qui cadencent jusqu’à la nausée certaines prises d’images vues ailleurs. Ici, la sobriété technique se conjugue avec une mise en lumière permanente des quatre musiciens. Ce sont eux les vedettes et non pas d’hypothétiques cascadeurs perchés sur des tourelles télescopiques. Les plans sont amples, précis, totalement adaptés au déluge sonore perpétré par les Stranglers. Pas d’images fatigantes sous forme de clips mais des prises qui donnent le temps d’apprécier le jeu de scène du groupe. Chez soi, sur un  écran de qualité, la transmission tourne presque au bluff tant la proximité visuelle donne l’impression d'être à côté du groupe. Les techniciens de la chaîne ont compris le sens de cette retransmission. Il faut simplement laisser les téléspectateurs se prendre dans le coffre les lignes de basses de JJ et les martellements punchy et appliqués d’un Jim rayonnant de sérénité derrière ses fûts. Baz, au front, mouille la chemise avec jubilation, Dave, derrière ses fourneaux numériques, nappe la salle avec la malice non feinte d’un vieux briscard encore vert. La machine Stranglers tourne à plein régime sous l’œil que nous imaginons admiratif et complice des caméramans. A la production, l’assemblage des images en parfait raccord avec le staff technique du groupe, donne cette impression de cohérence et de force visuelle.


Côté musique, la set list est paradoxalement classique et surprenante. Un mix de tubes et de titres improbables séquence le répertoire avec, de temps en temps, des moments de grâce (« la folie »  enfin !), de nostalgie (« midnight summer dream ») ou de fureur contenue (« peasant in a big shitty »). Se croisent également des morceaux peu habitués à jouer dans la cour d’honneur (« was it you » ) comme d’autres plus fréquemment joués mais dont on ne se lasse jamais (« toiler on the sea »). Quelques surprises (« threatened » ou « summat outanowt ») parsèment également une sélection qui pour autant ne délaisse pas les grands classiques  incontournables en France (« always the sun »  et « golden brown »).


Ce DVD est à voir et revoir car il synthétise à la perfection toute la diversité musicale du groupe. Finesse et fureur, sueur et sensualité, testostérone et sophistication. Le tout joué dans une glorieuse bonbonnière avec à l’appel un public en liesse. Pour les éternels fidèles du blitzkrieg musical en noir, inlassablement le charme opère toujours. Pour les nouveaux, l’hameçon est planté définitivement dans la cornée. Merci Arte.


Titres interprétés :
1. Intro
2. Toiler On The Sea
3. No More Heroes
4. Was It You
5. Threatened
6. Peasant In The Big Shitty
7. Peaches
8. La Folie
9. Midnight Summer Dream
10. Thrown Away
11. Never To Look Back
12. Nuclear Device
13. Skin Deep
14. Time To Die
15. Lowlands
16. Nice 'N Sleazy
17. Walk On By
18. Freedom Is Insane
19. Duchess
20. 5 Minutes
21. Hanging Around
22. Norfolk Coast
23. Something Better Change
24. All Day And All Of the Night
25. Golden Brown
26. Always The Sun
27. Genetix
28. Tank



- Le DVD The Ruby Tour 2014
- Annonce Retransmission de concert sur Arte.TV

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Merci pour tous ceux qui n ont pas obtenu de place dans cette belle mais petite salle.