Blog Officiel Stranglers France

Et pour bien commencer l'année...
EN JANVIER, UNE INTERVIEW EXCLUSIVE DE BAZ POUR STRANGLERS-FRANCE

jeudi 22 août 2013

Les PROMS comme si vous y étiez ...

Invités conjointement par la BBC 3 (l'équivalent de France Musique) et la BBC 6 (l'équivalent de FIP) à participer aux Proms, les Stranglers ont partagé l'affiche, le 12 août dernier, avec le London Sinfonietta et les chanteuses Laura Marling et Cerys Matthews. 

Pour donner une idée de l'éclectisme de la soirée, le London Sinfonietta est un orchestre classique qui se dédie à la musique contemporaine, un peu comme l'Ensemble Inter Contemporain en France, Laura Marling est une jeune chanteuse de folk anglaise "multi-primée" et Cerys Matthews est l'ex-chanteuse du groupe Catatonia qui a la particularité d'avoir enregistré un titre inédit d'un certain... Hugh Cornwell sur son album solo Cockahoop sorti en 2003.


Les Stranglers ont interprété quatre titres, deux tous seuls comme des grands (Duchess et Always the Sun) et deux avec le London Sinfonietta, sur des arrangements de la jeune compositrice Anna Meredith (No More Heroes et Golden Brown). Celle-ci a expliqué sur BBC 6 comment elle avait travaillé, en isolant la caractéristique principale de chaque morceau et en l'accentuant de manière à faire sonner "le côté bancal de Golden Brown encore plus bancal et le coté grandiloquent de No More Heroes encore plus grandiloquent". Commentaire amusé de JJ : "Elle nous a fait peur et c'est la première fois depuis longtemps que les Stranglers ont eu peur !"

Côté London Sinfonietta, c'est le premier violon, Jonathan Morton, qui s'est prêté à une interview, juste avant d'entrer en scène. Il a estimé qu' "Anna Meredith avait écrit des arrangements beaucoup plus compliqués que ceux auxquels on pourrait s'attendre dans ce genre de mélange [classique/rock].
Je pense que c'est une progression par rapport aux arrangements habituels et c'est bien." L'orchestration de Golden Brown est certainement celle qui a été la plus remarquée ce qui a poussé JJ à avouer : "Nous pensions avoir été malins avec notre [mesure en] 13/4 mais elle a ajouté une autre couche à contre-temps." C'est également celle qui a été la plus discutée, que ce soit par les fans ou par la critique, le journal britannique The Guardian jugeant par exemple que sa complexité diminuait la force de la chanson pendant que The Independent la qualifiait de "dentelle ensorcelante". Et vous, qu'en pensez-vous ?

Anna Meredith est également compositrice et a sorti un EP le 19 août dont le titre est Jet Black raider (mais elle jure qu'il n'y a aucun rapport avec un certain batteur bien connu des fans des Stranglers) : un extrait à écouter ici: http://annameredith.com/jet-black-raider. Quant à Jet, il était bien là, derrière un paravent transparent destiné à l'isoler du bruit de l'orchestre.


Le programme de la soirée et quelques liens pour les curieux :
Stranglers & London Sinfonietta No More Heroes
London Sinfonietta : Edgar Varèse Ionisation
Cerys Matthews : Twm Sion's Medley (trad.) / Blueberry Hill (A. Lewis-L. Stock/V. Rose)
London Sinfonietta : Steve Martland Principia
Laura Marling : I was an eagle/You know
Laura Marling & London Sinfonietta : Breathe
London Sinfonietta : Iannis Xenakis Omega
Anna Stephany & London Sinfonietta : Luciano Berio O King
Stranglers : Duchess/Always the Sun
Stranglers & London Sinfonietta : Golden Brown. Nous vous conseillons 2 versions, l'une enregistrée côté Stranglers où on n'entend pas toujours nettement l'orchestre et une enregistrée au fond de la salle où ce sont les Stranglers qui sont un peu noyés. Pour bien faire, les écouter en même temps et en stéréo !


Par CécileInBlack

Voir aussi : Une nuit blanche aux Proms, avec des Hommes en Noir

Aucun commentaire: